Le jeu de rôle utilisé dans l’éducation

Pour remotiver les élèves, l’atelier «Qvotidie» utilise les jeux de rôle comme outil de formation innovant pour rafraîchir les méthodes l’enseignement traditionnel.

Le jeu de rôle utilisé dans l'éducation

Le journal Le Temps a publié un article de Marion Marchetti sur l’utilisation du jeu de rôle comme méthode pour immerger les lycéens du Gymnase Provence dans un atmosphère de la Rome Antique pour y résoudre des enquêtes et se plonger dans la réalité historique.

D’après la professeure Florence Quinche, cette méthode sert à ” redonner l’envie d’apprendre à des élèves qui auraient perdu motivation ou confiance en eux, notamment les jeunes ayant subi de nombreux échecs scolaires”

Dans l’article, nous apprenons qu’il est tout à fait possible que l’imagination des élèves puissent parfois créer des inexactitudes qui leur permettent de s’approprier d’un ou plusieurs contextes qui leur sont présentés. De ce fait, le Gymnase Provence profite de ce phénomène pour innover dans la façon d’enseigner ses lycéens.

Le but de pratiquer ce genre d’enseignement, est de toucher les compétences horizontales de ces élèves du plan d’étude romand en les sensibilisant à plus collaborer et communiquer entre eux, avoir des pensées créatives et faire des démarches réflexives.

Antoine, qui est un amateur de jeux confirme que ” Le Qvotidie facilite les étapes de construction des personnages, permettant ainsi de plonger directement dans le vif du sujet. “